« Star Citizen » : un jeu en développement ouvert

Star Citizen, jeu de simulation spatiale du studio Cloud Imperium Games
© Cloud Imperium Games

Massivement multijoueur, « Star Citizen » est en phase alpha depuis juin 2013. Axé sur la simulation spatiale, c’est un jeu d’aventure de type « bac à sable » dans lequel les joueurs peuvent fixer leurs propres objectifs.

« Star Citizen » serait le jeu le plus cher de l’histoire

Le jeu de science-fiction a bénéficié d’un budget colossal de 338 millions de dollars au total. « Star Citizen » avait eu droit en 2013 à un financement participatif record ayant dépassé les 300 millions de dollars. Cette campagne de crowdfunding fut la plus réussie de tous les temps dans l’univers vidéoludique. Le jeu se présente aussi comme la simulation spatiale la plus ambitieuse jamais créée sur PC.

Un divertissement développé par le studio Cloud Imperium Games

« Star Citizen » est actuellement développé et édité par Cloud Imperium Games, studio fondé en 2012 par Chris Roberts en Californie en collaboration avec son partenaire d’affaires Ortwin Freyermuth. Ce dernier est connu pour avoir été à l’origine des jeux « Wing Commander », « Starlancer » et « Freelancer ». Le groupe dispose d’une filiale américaine et anglaise.

Le jeu de simulation spatiale proposé en essai gratuit

Du 26 au 2 juin 2020, « Star Citizen » fut proposé gratuitement aux nombreux gamers. La plupart des vaisseaux spatiaux étaient disponibles à tour de rôle pour un vol d’essai gratuit à l’occasion d’un évènement militaire, appelé « Fleet Week » ou « Invictus Launch Week », qui se déroule dans le jeu. Les joueurs se mettent dans la peau de puissances spatiales humaines dans la Voie lactée. Depuis 2016, une grande partie de « Star Citizen » se passe à la surface des planètes entièrement visitables.

Ce que recommande le studio de développement

La société Cloud Imperium Games conseille aux gamers d’utiliser un PC Quad Core qui fonctionne sous Windows 8 64bit. Le développeur a expliqué qu’il devrait être doté de 16 Go de RAM au minimum, de 70 à 80 Go d’espace disque ainsi que d’une carte graphique DirectX 11.

Avec l’AFP/Relaxnews

Sois le premier à commenter

Laisse une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*