Un jeu pour aider les soignants à éviter les infections à la Covid-19

Jeu sur la Covid 19, prevenir les infections au virus
© Fabrice COFFRINI / AFP

Le secteur des jeux vidéo est en pleine expansion dans le monde et s’intègre même dans le domaine de la santé. Récemment, un jeu PC a été mis à disposition des soignants suisses pour les aider à mieux gérer la pandémie et à prévenir la propagation du virus dans les hôpitaux.


Découvrez ce nouveau jeu

Nommé Escape Covid-19, ce ludiciel a été élaboré par le professeur Stephan Harbarth et une équipe de chercheurs. Les professionnels expliquent qu’il s’agit d’un jeu vidéo « sérieux », qui invite les joueurs à répéter les gestes qui peuvent sauver de l’infection virale. D’après une étude parue dans le Journal of Medical Internet Research, ce jeu serait plus efficace que les manuels pour encourager les bonnes pratiques dans la prévention du virus respiratoire.


Quel est le principe de ce jeu destiné réduire les infections ?

Le Dr. Melanie Suppan, qui a contribué à la conception de ce jeu, explique comment il fonctionne. Elle indique que dans Escape Covid-19, elle se réveille avec une toux et la fièvre. Elle décide donc de se faire tester avant de se rendre au boulot. Quand elle apprend qu’elle n’est pas infectieuse (résultats négatifs), elle peut donc aller travailler.

Les choses se compliquent dans le jeu et un stagiaire lui demande dans quel cas un masque N95/FFP2 doit être utilisé au lieu d’un masque standard. Plusieurs options sont possibles, mais la soignante décide d’opter pour « résurrection » et « assistance respiratoire », deux bonnes réponses. Elle clique aussi sur un prélèvement nasal, ce qui lui vaut un coronavirus rouge et en colère pour indiquer qu’il s’agit d’une mauvaise réponse.


Un moyen ludique de contenir l’épidémie en conscientisant les gens

Alors que les hôpitaux deviennent bien souvent des clusters, ce jeu est un moyen d’éviter que les soignants deviennent eux-mêmes des vecteurs du virus. Il encourage un changement d’attitude auprès du personnel hospitalier et les incite à se faire dépister même s’ils sont asymptomatiques, afin de ne pas transmettre d’infections aux patients.

Avec AFP Relaxnews

Sois le premier à commenter

Laisse une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*