Les jeux vidéo, nouveaux chouchous des Français ?

Jeux video en confinement, le gaming comme distraction chez les Francais
© Deagreez / IStock.com

Avec la crise de la Covid-19 et le premier confinement, bon nombre de personnes ont dû trouver de nouvelles passions ! Elles sont nombreuses à s’être tournées vers les jeux vidéo comme moyen de distraction.


Les jeux vidéo ont la cote !

Une étude du Syndicat des éditeurs de logiciels de loisirs (SELL) révèle que 52 % des Français s’adonnent régulièrement à des jeux vidéo, un taux en hausse de 3 points sur 12 mois. 71 % des sondés indiquent, eux, qu’ils y ont joué au moins une fois au cours de cette année. Les joueurs ont en moyenne 39 ans, 53 % sont des hommes et 47 % sont des femmes, précise l’enquête.


Les jeux vidéo, une distraction pour les Français confinés

Lors du premier confinement, nos compatriotes (comme de nombreuses autres personnes dans le monde) ont trouvé un moyen de distraction dans le gaming. Nicolas Vignolles, délégué général du Sell, explique que « l’effet confinement a définitivement (fait) appartenir à la famille du jeu vidéo les joueurs très occasionnels, qui y ont vu l’occasion de plus jouer, voire de s’équiper davantage ».

Comme l’indique cette enquête, les jeux vidéo ont en quelque sorte agit comme un « anti-isolement » pour les personnes confinées chez elles. Pour 52 % des gamers, ils ont permis de « créer du lien social », tandis qu’un joueur sur trois révèle que c’était une façon pour eux de rester en contact avec les autres membres de leur famille ou leurs amis. D’ailleurs, pour 72 % des participants à ce sondage, les jeux vidéo sont perçus comme un loisir familial.


Quels sont les supports les plus populaires pour le gaming ?

En général, les amateurs de gaming utilisent deux types d’appareils pour donner libre cours à leur passion pour les jeux vidéo. 51 % jouent sur des consoles de salon ou portables, tandis que 53 % jouent directement sur leur smartphone.

Avec AFP Relaxnews

Sois le premier à commenter

Laisse une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*