Le jeu « Pokémon Go » intègre le monde de la mode

Pokemon Go, le jeu video inspire Longchamp pour la Fashion Week
© Courtesy of Longchamp x Pokémon GO

En octobre 2020, « Pokémon » s’invitera dans la capitale française à l’initiative du maroquinier de luxe, Longchamp. Ce dernier a puise son inspiration du célèbre jeu vidéo de réalité augmentée pour la conception de sa nouvelle collection de sacs qui sera présentée durant la Fashion Week.

« Pokémon » : le jeu inspire une gamme de maroquinerie

En cette rentrée 2020, qui s’avère un peu compliquée après l’avènement du coronavirus, Longchamp s’inspire de l’univers du kawaii japonais, dignement représenté par Pikachu. Le personnage iconique du jeu multijoueur « Pokémon » vient égayer la collection « Le Pliage » du maroquinier qui devrait être lancée le 13 octobre 2020.

De la réalité augmentée à la Fashion Week de Paris

Pendant la nouvelle Fashion Week parisienne, la chasse aux Pokémons sera plus que jamais d’actualité. Les adeptes du jeu vidéo de réalité augmentée, « Pokémon », pourront poursuivre les créatures trendy pendant une durée limitée, du 2 au 8 octobre 2020. Les joueursdécouvriront également un nouvel accessoire dans la boutique « Pokémon GO ». Il s’agit d’un sac à dos virtuel signé Longchamp.

Une gamme de produits qui a pour mascotte Pikachu

La ligne de maroquinerie représentée par la célébrissime créature de fiction du jeu de réalité augmentée « Pokémon » se décline en quatre versions. On y retrouve des déclinaisons en toile LGP noir et blanc ou en cuir embossé. Sophie Delafontaine, directrice de la création de Longchamp, a fait ressortir que l’enseigne n’avait jamais, avant cette Fashion Week, exploré le monde du divertissement et du jeu. Elle avoue que c’est un univers « très inspirant, en particulier avec Pokémon et sa mascotte iconique ».

L’association entre la mode et les jeux PC

Le partenariat entre le fashion et le divertissement semble plutôt bien fonctionner comme cette association avec le jeu « Pokémon » en est la preuve. En plus d’avoir investi le RPG « League of Legends », « Animal Crossing » ou encore le jeu de simulation « Les Sims », les maisons de luxe ont aussi puisé dans le catalogue des héros et héroïnes virtuelles pour en faire leurs muses.

Avec l’AFP/Relaxnews

Sois le premier à commenter

Laisse une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*