« Honor of Kings » : un divertissement louable

Honor of Kings, le jeu de Tencent et les gamers lors du reconfinement
© Gaming Mobile / Youtube.com

Le reconfinement est synonyme de plus de temps accordé au gaming. Les Européens sont plusieurs à se tourner vers les jeux mobiles comme « Honor of Kings » de Tencent pour se distraire en cette période sombre liée à la crise sanitaire.


De nombreux joueurs s’essaient à « Honor of Kings »

Au printemps dernier (premier confinement), les gamers étaient nombreux à succomber au charme du jeu « Animal Crossing: New Horizon ». Pour le reconfinement, il est fort possible que « Honor of Kings » devienne le préféré des gamers européens. D’ailleurs, le divertissement vient de franchir le cap des 100 millions d’utilisateurs actifs quotidiens.


Qui sont les gamers intéressés par ce jeu de Tencent ?


« Honor of Kings » créé par Tencent semble séduire de plus en plus un public de gameuses que ce soit pendant le reconfinement ou pas. Près d’un joueur sur deux est en effet une femme selon les informations fournies par TechCrunch. Une équipe de joueuses professionnelles du jeu vidéo « Honor of Kings », baptisée « Fire Leopard » a même été créée en octobre 2020.


Jouez à l’un des jeux les plus rentables de l’industrie


En plus d’être une source de plaisir pour de nombreuses personnes pendant le reconfinement, « Honor of Kings » se classe aussi parmi les divertissements les plus rentables de l’industrie ludique. Le cabinet américain Sensor Tower indique que les gamers ont dépensé près de 240 millions de dollars uniquement en septembre 2020. Il faut noter que la quasi-totalité des revenus de ce jeu d’action provient de la Chine, pays d’origine du développeur Tencent. Taiwan et la Thaïlande se trouvent en deuxième et troisième positions.


Les spécificités de « Honor of Kings »


Lancé en 2015, « Honor of Kings » a contribué à la popularisation des jeux de combats multijoueurs en Chine. Le gameplay propose des cartes plus réduites, des contrôles plus simples et des sessions plus courtes que l’ultra-populaire « League of Legends ». On y retrouve également des héros inspirés de la mythologie chinoise et du folklore.
Avec l’AFP/Relaxnews

Sois le premier à commenter

Laisse une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*