« Apex Legends » débarquera sur mobile d’ici la fin de l’année

"Apex Legends", qui est paru sur PlayStation 4, Xbox One et PC en février 2019, devrait rapidement toucher un public plus large grâce à son déploiement sur mobile d'ici fin 2020.
© Respawn Entertainment / Electronic Arts

Le genre battle royale sur mobile va voir ses rangs grossir avant 2021, avec l’arrivée d' »Apex Legends », à en croire le patron d’Electronic Arts.

« Apex Legends », qui est paru sur PlayStation 4, Xbox One et PC en février 2019, devrait rapidement toucher un public plus large grâce à son déploiement sur mobile d’ici fin 2020. A l’occasion d’une visioconférence avec les investisseurs d’Electronic Arts, le patron de la firme a confirmé cette annonce le 22 juin. « Apex Legends » entrera dans une phase de prélancement fin 2020, pour une sortie mondiale envisagée pour le premier trimestre 2021, à en croire Apex Latest.

Les dirigeants d’EA avaient rendu compte des progrès qu’ils avaient fait avec un partenaire asiatique en janvier et mai dernier.

EA avait précédemment travaillé avec la firme chinoise Tencent pour concevoir les franchises « FIFA Online » et « Need for Speed« .

Tencent s’était précédemment associé à Activision pour développer « Call of Duty: Mobile » et avec PUBG Corporation pour trois déclinaisons de titres « PUBG » pour mobile: (« PUBG Mobile », « PUBG: Army Attack » et « PUBG Mobile Lite »)

Pourquoi un prélancement (« soft launch » en anglais)?

Dans le cas d’une application ou d’un jeu vidéo, un prélancement est opéré dans une région précise et souvent petite. C’est une technique qui permet de minimiser les risques et de maximiser les retours rapides pour les entreprises.

Des territoires tels que la Nouvelle-Zélande et Singapour figurent parmi les territoires préférés des prélancements de jeux ces dernières années, du fait de populations assez restreintes, d’une vaste utilisation des applis mobiles et du fait que l’anglais y soit bien implanté.

Cette stratégie permet aux éditeurs et développeurs sur mobile d’affiner leur application en terme d’expérience utilisateur, de monétisation et de collecte de données avant un lancement élargi au monde.

Avec l’AFP/Relaxnews

Sois le premier à commenter

Laisse une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*