logo
X

Connectez-vous pour jouer gratuitement en illimité !

logo
X

Inscription gratuite en 2 clics !
100 Zeep offerts lors de l'inscription

  • Ou

  • Déja membre ? Connectez-vous sur Prizee

Jouez gratuitement en illimite !

  • * 5 Bubz sont offerts a l'inscription
  • 0,00
  • 0

Actualités

Les éditeurs de jeux vidéo veulent percer dans le monde de l’eSport

le sport electronique est aussi appele esport Les éditeurs voient du potentiel dans l’eSport © scyther5/IStock.com

De plus en plus d’éditeurs de jeux vidéo s’intéressent à l’eSport. Certains d’entre eux souhaitent lancer quelques-uns de leurs titres sur le marché du sport électronique en organisant des compétitions.

eSport : les éditeurs veulent intégrer le marché

Selon les derniers chiffres des experts, l’eSport a enregistré une croissance rapide et devrait atteindre le cap du milliard de dollars de chiffres d’affaires en 2018. C’est pour cette raison que les éditeurs sont de plus en plus nombreux à s’y intéresser. Néanmoins, il s’agit d’un chiffre encore marginal comparé au marché global du jeu vidéo, dont le chiffre d’affaires affiche les 130 milliards de dollars estimés pour 2018.

Sport électronique : des compétitions organisées par Ubisoft

Le Français Ubisoft fait partie des éditeurs voulant percer sur le secteur du sport électronique. En effet, cela fait un peu moins de deux ans que le studio espère créer une place à son jeu de tir « Rainbow Six Siege » dans le monde de l’eSport. Ainsi, un calendrier de compétitions a été créé par l’éditeur, dont un premier événement a eu lieu à la porte de Versailles. François-Xavier Deniele, Directeur e-sport pour Ubisoft en Europe, en Afrique et au Moyen-Orient, explique : « Nous travaillons beaucoup avec les équipes afin de les amener sur Rainbow Six (et) d'assurer le développement de notre scène eSport et de leurs marques ». Désormais, de nombreuses grandes équipes mondiales participent à la ligue professionnelle organisée par l’éditeur français.

Une forte concurrence sur le marché du gaming

Dorénavant, il y a une forte concurrence du côté de l’eSport, avec 280 jeux vidéo, contre 180 en 2017. Néanmoins, Laurent Michaud, Directeur d’études pour le centre de réflexion Idate, explique que de nombreux titres peuvent coexister en fonction de leur catégorie. Ce sera aux éditeurs de pouvoir faire la différence.
Jeremie Legolfe

Actualité du divertissement

Les cookies sont destinés à optimiser votre expérience sur ce site, vous faire bénéficier de fonctionnalités et vous proposer du contenu publicitaire adapté. En continuant, vous acceptez l'utilisation de ces cookies. En savoir plusFermer