logo
X

Connectez-vous pour jouer gratuitement en illimité !

logo
X

Inscription gratuite en 2 clics !
100 Zeep offerts lors de l'inscription

  • Ou

  • Déja membre ? Connectez-vous sur Prizee

Jouez gratuitement en illimite !

  • * 5 Bubz sont offerts a l'inscription
  • 0,00
  • 0

Actualités

Le cinéma français a du succès outre-Atlantique !

Valérian Le cinéma français est florissant © Europacorp

Frédérique Bredin, présidente du Centre national du cinéma et de l'image animée (CNC) déclare que « c’est une très belle année » pour les films français aux États-Unis. Les recettes récoltées affichent une progression, et plusieurs productions ont été nominées pour les Oscars.

Le cinéma français reprend des couleurs en Amérique

Après une mauvaise année 2016, avec seulement 48 M$ sur douze mois au box-office, le cinéma français redémarre aux États-Unis. Sur les dix premiers mois de 2017, les productions « Made in France » ont réuni plus de 70 M$ sur le sol nord-américain. Ce succès est attribué à la sortie de certaines réalisations comme « Ballerina », considérées comme des locomotives par les experts du secteur.

Certains films « Made in France » se sont démarqués des autres

Avec 25 M$ récoltés, le film d’animation « Ballerina » a permis au cinéma français de reprendre des couleurs aux États-Unis. « Valérian et la Cité des mille planètes » a aussi attiré le public, malgré le fait qu’il n’ait pas réussi à couvrir son budget astronomique de 177 millions de dollars. Par ailleurs, d’autres films « Made in France », à l’instar de « Personal Shopper », signé Olivier Assayas, ou encore « I am not your Negro », ont aussi « très bien marché », indique Xavier Lardoux, directeur du cinéma du CNC. Par ailleurs, « Visages Villages », le documentaire français d’Agnès Varda et de l’artiste JR, est en lice pour les Oscars. La cinéaste et photographe de 89 ans a reçu un Oscar d’honneur pour cette production. Soulignons qu’il s’agit de la seule réalisatrice et de la sixième personnalité française à avoir reçu cette récompense.

Attractivité accrue pour l’Hexagone en termes de tournage

Enfin, il semblerait que le territoire français soit devenu plus attractif pour les producteurs de cinéma, en raison de l’allègement du crédit d’impôt. 46 des projets étrangers acceptés en 2017 en bénéficieront. Jacqueline Amanie

Actualité du jeux

Les cookies sont destinés à optimiser votre expérience sur ce site, vous faire bénéficier de fonctionnalités et vous proposer du contenu publicitaire adapté. En continuant, vous acceptez l'utilisation de ces cookies. En savoir plusFermer